Veron. C’était la fête à la résidence intergénérationnelle Bellamira


dsq
Une bonne ambiance était de mise lors de la fête organisée à la résidence intergénérationnelle Bellamira, dans le quartier Fieschi à Vernon (Eure). ©Le Démocrate vernonnais

Les habitants de la Résidence intergénérationnelle Bellamira, dans le quartier Fieschi à Vernon (Eure), avait émis l’idée de faire une fête pour clore en beauté l’atelier nutrition.

Ils visaient cette fête grandiose. Alors, la semaine dernière, ils ont été invités élus, voisins et amis pour un apéritif dînatoire. « Nous avons tout préparé ensemble dans la cuisine commune, sur les conseils de Mélanie Debonne, diététicienne nutritionniste », explique un jeune homme chargé de plateaux.

Trois ans d’existence

La Résidence intergénérationnelle, composée de dix-huit logements et gérée par Habitat et Humanisme permet, depuis trois ans déjà, à des familles monoparentales, à des seniors et à des familles dites « classiques » de se côtoyer.

Nous avons tous des appartements autonomes et il y a des salles communes et surtout des activités, nous pouvons participer, comme le jardinage, la sophrologie, la gymnastique ou la marche. Ça crée des liens et de l’entraide.

Morgane et Corentin, arrivés à la Résidence en 2020.

Sandra Dutilleul, directrice au centre depuis octobre 2021, avoue : » Relancer la dynamique après les confinements succesifs est difficile. Je suis à l’écoute des résidents et favorise les actions collectives pour les 38 locataires. Nous ouvrons souvent notre porte aux voisins. » D’où la présence ce soir-là des gestionnels de la Résidence service Nahoma et de la Manufacture des Capucins tout proches.

Au décès de nos parents, ma femme et moi avons reçu un capital dont nous n’avions pas besoin. Sur les conseils d’un ami qui avait déjà franchi le pas, nous avons acheté un appartement puis un deuxième dont nous avons attribué la gestion à l’association. Tout le monde est gagnant dans cette affaire. L’association, les locataires et nous qui savons notre placement utile.

Rémi, propriétaire solidaire d’Habitat et Humanisme.

C’est sous le charme des chansons interprétées par Sandra Dutilleul, accompagnée d’un pianiste, que la fête a donné l’occasion pour certains de découvrir la Résidence et Habitat et Humanisme et pour tous de passer une excellente soirée.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Démocrate Vernonnais dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *