pas seulement pour les intolérants ?


En quoi cela consistait-il ?

Lorsqu’on suit un régime sans lactose, on élimine les aliments tels que le lait, évidemment, mais aussi tous les produits laitiers et leurs dérivés. Bien sûr, adopter un régime sans lactose exclusif ou partiel dépend essentiellement du stade de l’intolérance.

La grande majorité des intolérants au lactose peuvent tolérer jusqu’à 10 g de lactose, donc boire un verre de lait n’engendre aucun impact négatif sur leur santé. Adopter un régime sans lactose strict n’est donc pas nécessaire. Au contraire, cela peut même s’avérer dangereux pour la santé, car l’absence totale de lactose peut développer une sensibilité trop importante au fur et à mesure.

En revanche, dans le cas précis d’une intolérance au lait de vache, le régime sans lactose se devra d’être le plus strict possible. Il conviendra même d’être vigilant au sujet des traces qui sont présentes dans bon nombre d’aliments industriels.

Quels bienfaits ?

Le premier bien fait à l’adoption d’un régime sans lactose est la diminution des troubles digestifs. En effet, les personnes concernées justifient leur intolérance au lactose par des ballonnements, des crampes à l’estomac, des nausées voire des susceptibles.

Ces désagréments sont liés à une mauvaise digestion des protéines et à l’impossibilité de différencier le sucre des glucides, en plus des déséquilibres possibles au sein des bactéries présentes dans les intestins.

En outre, en 2001, une étude de la Harvard School of Public Health a seulement qu’un fort apport en calcium pouvai augmenter le risque du cancer de la prostate, en diminuant la multiplication de l’hormone permettant de s’immuniser contre ce type du cancer.

Des contaminants à potentiel cancérigène sont présents dans les aliments dits laitiers, mais également un des facteurs de croissance similaires à l’insuline 1, qui serait responsable de la croissance des cellules cancéreuses du sein.


Photos Shutterstock
Photos Shutterstock

Qu’est-ce que ça donne côté cuisine ?

N’hésites pas à remplacer le lait animal dans vos recettes par une de ces boissons végétales. Que les recettes soient sucrées ou salées, cela y rajoutera une petite note gustative subtile.

Au petit déjeuner, versez-la dans vos aliments de type céréales ou muesli ou même dans vos boissons telles que le chocolat, le café ou bien encore le thé. Cela les sucrera légèrement et permettra de les refroidir un peu.

Il existe également des crèmes sans lait pour vos plats en sauce, quiches et autres tartes. Adaptez donc vos recettes de desserts comme bon vous semblez et réalisez parfaitement des associations. Une valeur sûre ? La crème d’amande, très liquide elle s’incorpore facilement et son petit goût séduit toujours.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *