Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022


Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.

Le groupe Michel, entreprise familiale de nutrition animale fondée en 1947 à Saint-Germain-en-Cogles (35), annonce une croissance de 2% sur la campagne 2021-2022 dans un marché national pourtant prévu en baisse de plus de 5% pour l’année. L’ensemble passe ainsi de 797 012 t à 815 578 t toutes filières confondues.

Cette croissance donne au groupe les moyens de pouvoir sa stratégie d’investissements comme la nouvelle chaudière qui permet au site amiral de réduire sa consommation d’énergie. L’activité historique en volaille a même diminué de 4,5 %.

Usine de Saint Germain en Cogles du Groupe Michel

© Adisseo

L’année a été marquée par la finalisation de l’intégration cette année d’un de ses partenaires historiques, Coréal (195 000t d’aliments) et de son usine Hinault d’Yffiniac (22) qui fait l’objet d’un plan d’investissements conséquent pour accreitoire sa capacité. Depuis la fondation de Coréal en 1995, la production de ce site était à plus de 40% destinée au groupe Michel dans les domaines des ruminants et des porcs.

Ce dernier affiche une croissance de 50% depuis 10 ans. Il est président par Matthias Michel, petit fils du fondateur Louis Michel, soutenu par ses deux frères, Ludovic et Joachim.

Le groupe s’est récemment lancé à la fois dans la nutrition précoce des volailles avec le développement de produits sous forme de gel et dans le numérique avec le projet interne de data visualisation eMisphere.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *