manger du poivron rouge pourrait vous protéger des effets nocifs


  • Actualités
  • Publié le
    mis à jour le


    Conférence 1 min.

    en collaboration avec

    Dr Gérald Kierzek (Directeur médical)

    Validation médicale :
    12 août 2022

    C’est l’entreprise Solabia, qui est à l’origine de cette découverte. D’après ses recherches, cette légume contenait un précieux actif qui permettait de lutter contre les dangers des écrans.

    Et si le poivron rouge qui trainait dans votre frigo remplaçait vos crèmes de jour et masques de beauté ? Certes, l’idée parait saugrenue sur le papier. Mais ce légume tout à fait quelconque intéress pourtant les entreprises pharmaceutiques, dont la société de chimie verte Solabia, à Anet (Eure-et-Loir) qui vient d’identifier dans le poivron rouge un actif efficace contre les effets nocifs de la lumière bleue .

    Un légume gorgé de caroténoïdes et de capsanthine

    «Cueilli à pleine maturité par une coopérative de la région d’Orléans (Loiret), le poivron est un légume gorgé de caroténoïdes et de capsanthine, un puissant actif contre le vieillissement», nommé au Parisien le directeur R&D de l’entreprise de 500 personnes.

    Ce légume du quotidien pourrait ainsi protéger la peau et la vue des effets nocifs des lumières bleues produites par les écrans.

    NON aux régimes, OUI à WW!

    Les dangers de la lumière bleue

    Pour rappel, la lumière bleue, émise naturellement par les rayons du soleil et artificiellement par des sources lumineuses (écrans d’ordinateur, téléviseurs, téléphones, tablettes…), peut être produite à haute dose pour l’organisme. Elle peut ainsi provoquer des lésions sur les yeux, endommager la peau mais aussi perturber le rythme circadien (cycles de sommeil et d’éveil).

    Heureusement, l’actif contenu dans le poivron rouge pourrait changer la donne. Baptisé « Blue Shield par Solabia » (ce qui signifie « bouclier bleu »), il est « obtenu à partir d’un pressage à froid, et stabilisé par de la glycérine végétale et de la gomme xanthane », rapporte le Parisien.

    Ce filtre anti lumière bleue « naturel » pourrait ainsi être bientôt intégré dans la composition de divers soins pour la peau (crèmes, masques beauté).

    L’autre avantage non négligeable du poivron ? Il est produit en France, dans le Val de Loire. Peu de risques donc de connaître une rupture de stock.

    Par ailleurs, si l’actif a déjà été vendu à plusieurs marques européennes et américaines, on ne sait pas encore avec précision quelles marques de cosmétiques ont décidé d’acheter cette innovation.



    Source link

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *