Les commandants bénéficient d’un jour de récupération; équipe cherchant à apporter les paris sportifs à FedEx Field


Commentaire

Les commandants ont annoncé jeudi que l’ancien demi de coin Mike Bass sera ajouté à leur Ring of Fame. Bass, que Washington a nommé l’un de ses 70 plus grands joueurs, sera intronisé en septembre. 11, lors de l’ouverture de la saison contre les Jaguars de Jacksonville, et verra son nom ajouté au bol du stade au FedEx Field.

Les Packers de Green Bay ont repêché Bass en 1967 et ont vendu son contrat à Detroit. Bass a passé la majorité de ses deux premières saisons dans l’équipe d’entraînement des Lions, puis a signé avec Washington en tant qu’agent libre en 1969, devenant rapidement l’un des meilleurs arrières défensifs de la franchise. Au cours de ses sept saisons avec l’équipe, il a commencé 104 matchs consécutifs, y compris les séries éliminatoires, et a enregistré 30 interceptions, le quatrième plus grand nombre de l’histoire de l’équipe.

« Je suis très reconnaissant et touché par cette induction. C’est le couronnement de ma carrière à ce jour », a déclaré Bass sur le site Web de Washington. « C’est un immense honneur d’être reconnu comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire de Washington. Je suis éternellement redevable à mes entraîneurs, l’entraîneur Vince Lombardi et l’entraîneur George Allen, de m’avoir donné l’occasion et de m’avoir préparé à contribuer au succès de mon équipe. Je faisais partie d’un grand backfield défensif, dont Ken Houston, Brig Owens et Pat Fischer, que j’admire tous énormément. »

Bass a subi une blessure au cou en 1975 et l’a aggravée en juillet 1976. Il a annoncé sa retraite ce mois-là après que le médecin de l’équipe lui ait dit qu’il pourrait souffrir d’une invalidité permanente s’il continuait à jouer.

« J’ai réassuré mon cou cette semaine et les radiographies ont montré un changement dans la vertèbre », a déclaré Bass à l’époque. « Dans ces circonstances, je n’ai pas jugé nécessaire de tenter ma chance. »

Bass sera honoré lors d’une cérémonie dans le hall principal de FedEx Field et reconnu à la mi-temps.

Paris sportifs sur FedEx Field ?

Les commandants ont demandé une licence de paris sportifs à FedEx Field. La Maryland State Lottery & Gaming Control Agency entendra leur demande le 1er août. dix.

L’équipe a postulé sous l’entité Maryland Stadium Sub, LLC, qui a été enregistrée à l’adresse de FedEx Field en septembre 2021.

Lorsque l’Assemblée générale de Virginie a approuvé les paris sportifs en 2020, les commandants et FanDuel ont battu d’autres concurrents pour obtenir l’approbation.

La nouvelle loi stipulait que les équipes sportives professionnelles de Virginie recevaient une « considération substantielle et privilégiée » pour ouvrir un bookmaker et étaient autorisées à s’associer à un opérateur pour progresser en priorité.

Les commandants cherchaient un nouvel emplacement pour un stade et un quartier général, et l’accord semblait être une incitation de la part de l’État de Virginie. En juin, cependant, l’Assemblée générale de Virginie a déposé toute législation qui déterminerait le montant qu’elle fournirait à l’appui d’un nouveau stade et d’un complexe de divertissement. La décision de l’annuler était basée en partie sur la myriade de problèmes hors terrain de l’équipe impliquant le propriétaire Daniel Snyder.

Malgré le désir de l’équipe d’organiser une compétition entre les juridictions, la Virginie n’est pas une option avant au moins 2023, et DC se dispute toujours sur le sort du terrain où se trouve le stade RFK. La demande de licence de paris sportifs dans le Maryland indique que rester à FedEx Field est une décision réaliste. Snyder est entièrement propriétaire du stade Landover et de sa propriété environnante. Un engagement oblige l’équipe à y rester jusqu’en 2027 au moins, après quoi elle peut partir ou rester.

L’entraînement des commandants était une journée de récupération pour les joueurs jeudi, donc au lieu d’un entraînement rembourré, l’équipe a eu une promenade d’une heure dans son installation intérieure, et les joueurs ont passé du temps avec un massothérapeute, un chiropraticien et des entraîneurs.

Les joueurs et les entraîneurs ont également eu la chance d’apprendre de l’officiel de la NFL Roy Ellison et d’un contingent d’arbitres.

« Nous allons avoir les arbitres dans nos différents groupes de position », a déclaré l’entraîneur Ron Rivera. « Nous aurons l’arbitre et le juge arrière, espérons-le, expliquer ce qu’ils recherchent en tenant. Nous demanderons aux juges latéraux de leur expliquer ce qu’ils recherchent dans la couverture des interférences de passes offensives et des interférences de passes défensives et tous ces petits types de choses. C’est donc une bonne occasion pour nous d’apprendre des arbitres. »

Washington a travaillé quatre arrières défensifs après l’entraînement mercredi et a signé De’Vante Bausby, un demi de coin compagnon qui a joué pour sept équipes différentes de la NFL (dont deux séjours chacun avec les Chiefs de Kansas City et les Broncos de Denver), les commandants de San Antonio de l’Alliance des Football américain et les généraux du New Jersey de la Ligue américaine de football.

L’équipe a également renoncé au secondeur Drew White avec une désignation de blessure. White s’est déchiré le LCA lors de l’entraînement de mardi dans ce qui semblait être un mouvement sans contact. La transaction n’est qu’une formalité ; White se convertira en réserve blessée jeudi après-midi après avoir dégagé les dérogations.

« C’est très malheureux », a déclaré Rivera. « Il suivra le processus avec les médecins et l’équipe prendra soin de tous ses besoins médicaux. »

Week-end à Canton pour les Moulins

L’entraîneur de la ligne défensive Sam Mills III est parti pour Canton, Ohio, après l’entraînement jeudi pour assister à la consécration 2022 du Pro Football Hall of Fame. Son père, Sam Mills, sera intronisé à titre posthume samedi.

Mills était un secondeur de 5 pieds 9 pouces qui a joué pour Montclair State en tant que figurant et est devenu le leader de tous les temps de l’école en matière de plaqués. Il n’a pas été repêché en 1981, mais après avoir aidé les Stars de Philadelphie à remporter un titre USFL, Mills s’est accroché aux Saints de la Nouvelle-Orléans et est devenu une partie de leur célèbre « Dome Patrol ».

Mills a disputé 12 saisons dans la NFL – neuf avec les Saints et trois avec les Panthers de la Caroline – et a totalisé 1 265 plaqués, 20,5 sacs et 11 interceptions. Il a remporté trois sélections All-Pro, et après avoir pris sa retraite en 1997, il est devenu entraîneur en tant qu’assistant avec les Panthers, qui ont retiré leur n°1. 51 maillot. En 2005, il est décédé d’un cancer de l’intestin.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *