Lemme : les sexy gummies des Kardashians


Vous êtes peut-être passés à côté… Pas des Kardashians, mais de leurs gummies. Preuve ultime du succès des gummies et de la nutraceutique au global, la célèbre famille se lance sur le segment. La marque s’appelle Lemme, et c’est déjà un carton.

Une gamme de 4 produits

Lancée cette année, la marque compte pour le moment 4 références :

  • Lemme matcha : matcha, CoQ10, vitamines B12
  • Lemme chill : Ashwagandha KSM-66, vitamine D, mélange d’herbes (mélisse, passiflore, goji)
  • Lemme focus : Cognizin, crinière de lion, huile de TCM, vitamines B12 et D
  • Lemme fall in love : ici, pas de gummy, mais un compte-gouttes, avec un mélange de plantes

Vous l’aurez compris : les produits sont très bien formulés. On y retrouve le combo gagnant : des ingrédients tendances, brandés, reconnus et alléguables. L’équilibre idéal pour un lancement dans le monde de la nutraceutique. Mais surtout, des concentrations d’actifs assez honorables aux vues de la galénique.

laissez-moi matcha

Un discours déjà bien rodé

Leur point fort est également le discours.

Le bien-être doit être délicieux

Une belle manière de valoriser une galénique qui cartonne. La marque mise sur ses points forts : des ingrédients brandés, de la science, et un certain engagement. Rien de très novateur de ce côté, ou que d’autres n’ont déjà fait avant. Livraison neutre en carbone, arbres plantés, réduction du packaging, engagement « plastique négatif ».

Mais ce qui nous interpelle particulière, c’est la manière de défendre ce lancement qui n’est de toute évidence pas anodique en termes d’impact environnemental.

Pas parfait, je travaille juste dessus

laisse moi tomber amoureux

Une ambiance millenials…

… ou même GenZ ! La marque, à l’image de ceux qui sont derrière, se veut clairement dédiée aux consommateurs les plus jeunes. Toute l’identité, le positionnement, et même le choix des références s’orientent sur un public ultra-jeune. Ce que l’on préfère ? Le nom de marque. Lemme, ou « let me » dans la langue de Shakespeare, ensuite décliné sur toutes les références.

Il résume ? Une communication ultra-réussie, mais aussi du fond avec de beaux produits… un lancement à suivre ! Comme quoi, pour ceux qui en doutaient encore, la nutraceutique peut-être sexy 😉



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *