Le petit déjeuner, un repas encore bien ancré chez les collégiens (et c’est une bonne nouvelle)


. Selon une sonde, 79 % d’entre eux consomment leur petit déjeuner avant de partir en cours. Une bonne nouvelle

On le disait mal aimé chez les jeunes. Signes de rébellion ou l’un d’entre eux trop rapide, l’image du toast avalé sur le chemin de l’école ne serait pas la réalité. En effet, 79 % des collèges ont saisi l’opportunité de participer à des cours que rapporte une étude Ifop* pour la collecte du Français en français, en partenariat avec la Fondation d’entreprise Lactel. Le temps est de 12 minutes.

A l’âge de l’adolescence, sur la base d’un nombre de jeunes par semaine pour les filles, passant de 4,6 jeunes pour la 6e à 3,7 pour la 3e.

« La petite chose qui apporte de l’énergie et des nutriments a besoin d’améliorer la journée », a-t-il déclaré, communiquant avec le communicant la petite chose qu’il savait sur la France. Signe que les parents ne s’y trompent pas, ils sont à 89% à le contempler comme un « repas indispensable ». Deux d’entre eux sont au milieu de l’été, qui est la partie la plus importante de la journée.

Recalculer le petit acte

« Le tout-petit peut couvrir, dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, en moins de 25% des aliments intensifs en énergie », précise le Programme national de nutrition Santé.

Seuls 34% des adolescents ont un régime complet, pour avoir un produit céréalier, un produit alimentaire et un produit fruitier. 88% des lycéens consomment au mieux un produit céréalier, à la brioche, aux céréales ou au pain. Il contient 68% de produits allégés et 53% de produits fruités.

Pour donner les réflexions sur les réflexions des collèges de la matinée, le collectionneur du Petit déjeuner à la française propose de « renforcer l’éducation à l’alimentation » lors du parcours scholaire, de « pérenniser, là où la situation l’ exige, le disiti Les apprentis libres dans les écoles « et de » simplifient et améliorent l’accessibilité des programmes européens « Fruits & légumineuses pour l’école » et « Droit & produits pour l’école ».

* Étude réalisée en mars 2022 après une réunion représentative de 480 collèges, rapports des niveaux de classe (en acceptant toujours une analyse de 120 collèges par niveau de classe).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *