La phase de présélection des athlètes – Matin Libre


Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

La Fédération Béninoise de Bodybuilding et Fitness (FBBF) a organisé dimanche 11 septembre dernier, la phase de présélection des athlètes devant participer à la 2e édition du championnat national. Cette présélection qui s’est déroulée au pavillon du Centre Communautaire Eya d’Akpakpa a permis de détecter les meilleurs qui vont s’affronter le samedi 24 septembre 2022, à la salle Majestic de Cadjèhoun.

La fine pluie de l’après-midi à Cotonou n’a pas émoussé la détermination des athlètes en quête d’une qualification pour le prochain championnat national de musculation et fitness. Dans la cour du Centre communautaire Eya, il a pu dénombrer près d’une centaine de bodybuilders, venus de tous les horizons du Bénin. Les hommes au corps différemment schématisés faisaient le tour des dispositifs mis en place pour se faire graveur. Les uns dans le vestiaire des athlètes pour se mettre en condition, les autres notamment les officiels et quelques invités prennent place dans la tribune. « Nous sommes très heureux de vous voir aussi nombreux à répondre à l’appel de la Fédération Béninoise de Bodybuilding et Fitness. Nous espérons que vous donnerez le meilleur de vous-mêmes pour convaincre les membres du jury et décrocher votre qualification pour le championnat national», exhorte le président du Comité exécutif, Bienvenu Vodounou. « La musculation est un sport particulier. Il ne doit pas être confondu avec la musculation, méthode d’entraînement principale du culturiste mais pouvant être pratiquée pour d’autres motifs. Il ne peut être aussi confondu non plus avec les compétitions de sport de force et de force athlétique, où c’est la force pure qui est recherchée, ni avec l’haltérophilie où l’on accorde autant d’attention à la force physique qu ‘à la technique. Bien qu’il y ait des similitudes entre ces disciplines, le culturisme implique des différences majeures au niveau des objectifs (avant tout d’ordre esthétique), du type d’entraînement et du régime alimentaire », at-il précisé. Place enfin à la compétition, les athlètes à passé le tour de rôle sur l’extrade pour effectuer les différences de poses. Au total, sept (7) posent ont constitué le menu de cette phase de présélection. Il y a : le Double biceps de face, dorsaux de face, biceps pose, triceps pose, double biceps de dos, dorsaux de dos et abdominaux cuisses. Le tout placé sous la direction de l’entraîneur national, Evrard Gbozinkpa soutenu par le coach Crespin Houngbédji. Au terme de cette phase, le jury a retenu les meilleurs qui vont répliquer les athlètes de la sélection nationale pour le concours proprement dit le 24 septembre prochain. Rappelons que c’est Prudence Dossa qui a été sacré champion lors de la première édition du championnat national de musculation et fitness.

MM



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *