la boire en jus frais c’est bien, manger le fruit entier c’est mieux


Pour une bonne réputation entre nous, presser un chaquin matin orange est le premier geste de « santé » de la journée. Permettant ainsi de faire le plein de vitamine C. Sur ce point, pas d’erreur car comme nous l’expliquons Florence Foucaut, « la teneur en vitamine C de l’orange est de 53 mg aux 100g. » Soit la moitié de nos besoins quotidiens.

Petit « souci » : pour en profiter au maximum, vous pouvez consommer le plus rapidement possible, « la vitamine C est très sensible à la lumière et à l’oxygène. »

Faible teneur en fibres, plus fruits

Cependant, comme le diététicien nutritionniste de précision, combat un jus d’orange et mange un fruit, ce qui ne tourne pas rond chez ma mère. En effet, « si vous pressez le fruit, vous allez perdre des fibres par rapport au fruit entier. Or les fibres ont un rôle dans l’index glycémique. »

Ces fibres réduisent l’absorption intestinale du sucre et sont perméables pour éviter les pics glycémiques. « Idéalement, cette glycémie est la plus stable possible et sans pics. Car les pics glycémiques augmentent le travail du pancréas et sont délétères pour la santé. »

D’ailleurs, la texture modifie l’index glycémique (IG) : l’IG de votre sera toujours plus eleve qui porte le fruit entier.

La présence de fibres favorise la concentration de fructose dans les jus. Soit, « un consortium de fructose empêtré dans des dyslipidémies, qui se traduit par une tauve de onze triglycérides dans le sang. » Potentiellement la porte d’entrée des problèmes cardiovasculaires.

Par conséquent, vous pouvez choisir un jus d’orange fraîchement préparé avec la consommation de 5 fruits et légumineuses par jour, je ne peux pas aller jusqu’à l’abuser. Préférez le fruit entra qui sera toujours plus rassasiant et riche en fibres.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *