Innocress : le cresson sort de l’ombre


Innovation technique et cresson, ça ne va pas ensemble ? Te voilà! Avec la start-up Innocress : portée par une petite équipe de conveniens, Innocress sort le cresson des oubliettes et le positionne sur le marché du super aliment sous la poudre galénique très tendance.

Relancer la filière cresson : le credo d’Innocress

Avant tout, il ne parle pas de n’importe quel cresson : c’est le cresson de fontaine – ou cresson officinal – qui est l’exclusivité de R&D chez Innocress. La start-up, déployée dans les Hauts-de-France, a été lauréate du prix Nourriture innovante en 2021. Elle a décroché la médaille d’argent de ce concours qui récompense les innovations alimentaires depuis moins d’un an.
Créée en 2015 dans l’Oise, Innocress est d’abord une aventure humaine dédiée à la relance du cresson en France, doublée d’une innovation pour conserver cette plante fragile.
La démarche d’Innocress a notamment une portée économique locale intéressant. La start-up relance la filière cresson après une longue période de déclin. En 1990, la production française annuelle affichait 7000 tonnes, contre seulement 4 000 en 2020. Son implication dans la relance de la production locale et sa dimension innovante lui ont notamente valu d’être lauréate « Secteurs stratégiques » du Plan de relance Industrie en 2022 .

Carnet des tendances nutrikéo

L’innovation Innocress : la zéodratation

Il est perçu comme modérément sexy, pourtant le cresson de fontaine est une mine en termes de densité et d’apports nutritionnels dans sa version fraîche. En le déshydratant via le procédé de zéodratation (un procédé de déjàcher à basse pression et basse température), Innocress transforme le cresson en poudre zéodraté. Cette galénique conserve la couleur et le goût, mais surtout 100 % des actifs : macronutriments, minéraux, vitamines, polyphénols et glucosinolates. Elle coche aussi au passage la très tendance case de la naturalité.

Quatre ans de recherche ont été nécessaires pour développer le processus de transformation de la matière première. Pour ce faire, Innocress s’est associé à l’Institut Polytechnique UniLaSalle et met sur une production locale et le circuit court.

Supercress 5 : tout est bon dans le cresson !

Positionné sur le secteur du complément alimentaire mono ingrédient, Supercress 5 est le produit unique et exclusif de la start-up et est présentément comme le « décathlonien du nutriment«. Un super aliment servi par un argumentaire axé « plus » : 12 fois plus de vitamine C que dans le jus d’orange, 70 % de calcium en plus que dans la poudre de lait… L’allié du renforcement du système immunitaire : c’est la promesse d’Innocress avec ce complément alimentaire. Car, d’après la start-up, le cresson présente la meilleure densité nutritionnelle de tous les fruits et légumes et est particulier riche en vitamines A, B9 et C, ainsi qu’en manganèse.

Dans la tendance galénique poudre

Un « super » positionnement renforcé graphiquement par la création d’un la personne super-héroïne qui a bien défendu les objectifs et les attendus du produit. Le positionnement « santé » passe, lui, directement par l’assiette, incarnant une nouvelle image de la tendance galénique poudre, en pleine réinvention.
Supercress est proposé en cure de 30 jours, sous un format poudre à utiliser comme un condiment, directement sur les aliments sucrés comme salés. Un format conditionné en 30 sachets de 1,15 g chacun, qui va cependant à l’encontre de la tendance de la réduction des emballages notamment portée par la sobriété nutritionnelle.

Levée de fonds jusqu’à fin 2022

Une piste de réflexion, peut-être, pour Innocress, qui entendrait la valorisation du cresson avec une campagne de levée de fonds avec Sowefund jusqu’à fin décembre. Objectif minimal affissement : 300 000 €, pour notamment développer la gamme qui compte aujourd’hui Supercress 5 et un savon au cresson fraichement lanz sur le marché. Autres objectifs : le déploiement de la marque sur le territoire national avec, pour ce faire, l’embauche de commerciaux.

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


Crédits photos : ©Cédric Derbaise – Innocress.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *