Endogène débute les hostilités par une séance de fitness


La deuxième édition de fitness endogène entrant dans le cadre des rencontres citoyennes du mouvement « Endogène » s’est tenue ce vendredi 2 septembre 2022 à Ouagadougou. Cette édition s’est tenue sous thème « le sport, facteur de cohésion sociale ».

La suite après cette publicité

Le endogène fait sa rentrée citoyenne du 2 au 4 septembre 2022 dans le cadre de la célébration du 74e anniversaire de la reconstitution de la Haute Volta (actuel Burkina Faso). Pour marcer le début de cette célébration dit mouvement à tenue une séance aérobic à Ouagadougou.

Une séance sportive qui en est à sa deuxième édition et placée sous le thème « le sport, facteur de cohésion sociale ». Un thème à travers lequel le mouvement entend allier sport aux savoirs endogènes pour parvenir à une cohésion sociale au pays des hommes intégrés, 75 ans après la reconstitution de la Haut Volta selon le secrétaire général du mouvement, Barthélémy Tenkodogo.

« Comme on le dit, le sport est un élément fédérateur. Nous allons puiser ce qui s’est passé dans le passé, cette cohésion que les gens ont eu dans le passé. Ici il y a pas de couleur, nous sommes des Burkinabè, ni de gauche, ni de droite. Si le sport peut fédérer pourquoi pas l’utiliser pour le faire revenir et c’est cela nous voulons faire », a indicé le secrétaire général du mouvement.

A l’occasion, des messages de cohésion sociale, des activités de fraternisation et des prestations danse fitness ont peint cette soirée sportive. Une soirée appréciable à sa juste valeur par plusieurs participants de par l’idée de cohésion cachée derrière l’initiative.

Le secrétaire général du mouvement Barthélémy Tenkodogo

« C’est un plaisir de voir que nos aînés veulent nous permettre, nous en tant que jeunes, de participer à cette cohésion sociale étant donné que nous sommes les futurs de ce pays. Je trouve que la participation de tous est vraiment nécessaire. Je suis là pour montrer que je m’inquiète pour l’avenir de mon pays et que nous voulons participer au retour de la cohésion dans notre pays », a évoqué Leïla Sondé.

Il faut dire qu’au-delà de cette activité sportive de ces rencontres citoyennes placées sous le thème « Co-construction des chantiers du renouveau pour le changement de paradigme » Plusieurs autres sont au programme. Il s’agit notament d’une conférence en ligne de la section endogène de la diaspora sur le thème de l’édition, des activités de solidarité sportive dans les 12 sections du mouvement et une soirée endogène.

Abdoul Gani BARRY

Burkina Faso 24

publier





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *