DSM et Firmenich ont créé un grand monde de parfums et de nutrition


Le groupe néerlandais DSM, spécialiste de la nutrition, et la société suisse Firmenich, spécialiste des parfums et arômes, concluent un accord sur la fusion de leurs activités pour constituer un grand monde des arômes, des parfums et de la beauté.

La nouvelle entité, au chiffre d’affaire de 12 milliards d’euros, compte quatre divisions :

- parfumerie et produits de beauté (3,3 milliards d’euros),

- nourriture pour nourriture et nourriture (2,7 milliards d’euros),

- les produits de santé et de nutrition (2,2 milliards d’euros),

- et alimentation et santé animale (3,3 milliards d’euros).

Les actions de DSM totalisent 65,5% du nouvel ensemble, contre 34,5% des différentes actions de Firmenich.

« La fusion de DSM-Firmenich pour accélérer l’innovation du secteur et générer de nouvelles opportunités de croissants pour leurs clients », affirmation des deux sociétés en communication.

Les deux groupes anticipent une récolte organique de chiffre d’affaires de 5 à 7% par an. Le potentiel de synergies a été estimé à 350 millions d’euros au niveau de l’exploitation brute, précision.

« DSM-Firmenich réunit une pointe de créativité, une recherche scientifique et une innovation d’avant-garde. Assemblez, nous nous réunissons à la mesure de mes réponses aux clients de nos clients et nous aidons avec une croisade et des rendements attractifs. Recensement, pour susciter une fusion, il ne suffit pas de disposer de capacités ou de ressources financières complémentaires ; il faut une gouvernance équilibrée et le respect des intérêts de toutes les parties concernées, mais aussi et surtout des valeurs communes. Mes collègues et certains d’entre nous ont appris que nous possédions tous ces éléments, et c’est la raison pour laquelle le conseil de surveillance du DSM conclut qu’il existe une possibilité de fusion dans l’intérêt de tous. », a commenté Thomas Leysen, président du DSM Surveillance Council.

La fusion est la même que les conditions qui existent, mais le maintien des autorisations réglementaires et la mise en place des procédures de consultation des salariés. La finalisation de l’opération se déroule au cours du premier semestre 2023.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *