Des équipements sportifs connectés pour tenir ses bonnes résolutions


Que l’on cherche à garder la forme, casser la sédentarité ou perdre du poids, faire du sport arrive en bonne position dans la liste des résolutions de nouvelle année. Mais, au fil des semaines, la motivation peut venir à s’étioler.

L’industrie du sport s’appuie de plus en plus sur les nouvelles technologies, notamment la connectivité, pour proposer aux sportifs des séances de coaching personnalisées et un suivi de leurs performances. Les pèse-personne, montres et bracelets connectés sont déjà bien connus du grand public. Mais d’autres équipements passent sportifs aussi à la connectivité. Voici une sélection de solutions originales pour rester motivé.

Miroir mon beau miroir

Dans les années 1980, les Français faisaient des exercices d’aérobic devant leur télévision en compagnie de Véronique et Davina. Quelques décennies plus tard, ils peuvent le faire devant un miroir interactif qui leur retransmet les cours de coachs sportifs en direct ou à la demande, comme s’ils étaient en salle de fitness. Le tout permet d’accéder à des séances plus ou moins longues, à toute heure depuis chez soi, et à diverses activités pour tous les niveaux : cardio, renforcement musculaire, boxe, yoga, pilates, zumba, vélo…

Une fois la séance terminée, l’écran s’efface pour laisser place à un miroir qui peut donc facilement trouver sa place dans la maison. Selon les fabricants de ce type d’équipements, le miroir présente un autre avantage, puisqu’il permet à l’utilisateur de corriger plus facilement sa posture pendant qu’il réalise ses exercices.

Outre un suivi des séances, du rythme cardiaque, des calories brûlées… pour entretenir la motivation, les marques qui développent de tels appareils ont prévu la possibilité de lancer des défis à d’autres membres de la communauté d’utilisateurs.

Miroir échelon
Le miroir Reflect 50 » d’Echelon intégré un écran tactile de 32 pouces. Au programme : des cours refusés par un coach personnel virtuel (le service nécessite un abonnement).©Echelon

Mieux courir pour aller plus longe?

Plusieurs années déjà, quelques équipements sportifs ont développé des baskets connectées. Si chez certains, il s’agit surtout de personnalisation (laçage automatique sur-mesure et effets lumineux modifiables chez Nike), d’autres préfèrent plutôt la performance sportive. C’est par exemple le cas d’Under Armour, dont les paniers connectés promettent d’aider le coureur à trouver la faute parfaite et le bon rythme pendant son footing, en plus d’un suivi des statistiques de course.

Si plusieurs marques s’y sont essayées (y compris Xiaomi), quelques recherches sur Google suffisent à comprendre qu’il s’agit plus pour l’instant d’objets de curiosité que de matériel pris des sportifs ou vendeurs spécialisés, cette fonction n ‘étant pas spécialement mis en avant.

Les semelles connectées constituent une alternative pour les amateurs de marche sportive et de course à pied qui désirent suivre leurs performances. L’entreprise Digitsole en a développé plusieurs versions. Ses semelles connectées suivent bien plus que les statistiques habituelles de marche ou de course (durée, distance parcourue, calories dépensées…). L’application forritt en effet une analyse poussée en longueur de la foulée, vitesse de propulsion et en accordant une attention particulière aux appuis dans l’idée d’éviter les douleurs ou blessures.

Cela peut être intéressant pour les personnes qui souhaitent apprendre et/ou aller plus loin dans le domaine de la marche active ou du running. Les utilisateurs qui pratiquent plusieurs sports se tourneront peut-être plus volontiers vers une montre sportive, plus orienté multisports.

Semelle numérique
Les semelles connectées Digitsole s’adaptent à n’importe quelle chaussure de sport. Elles proposent un suivi des paramètres détaillés sur smartphone, pour la course ou la marche active.© Digitsole

Ou courir en intérieur sans se lasser

Si certains sportifs courent en extérieur, la pluie, le froid ou la pollution peuvent faire fondre la motivation comme neige au soleil. Avec un tapis de course, plus d’excuse.

Tout le monde n’a certes pas la place d’en installer un, mais les fabricants font justement des efforts pour les rendre plus compacts, éventuellement pliables, et parfois connectés. La plupart des tapis de course permettent d’efficacité des réglages et de suivre des paramètres comme la distance parcourue, la vitesse, les calories dépensées, voire le rythme cardiaque. La connectivité assure un suivi complet des séances et ofre la possibilité de connecter le tapis avec d’autres équipements comme un cardiofréquencemètre, mais aussi un smartphone, une tablette ou une smart TV.

L’utilisateur peut ainsi développer des programmes personnalisés pour les communiquer à l’appareil, mais surtout lutter contre la monotonie. En effet, ces modèles connectés sont compatibles avec des applications (comme Kinomap) sur les séquences trouvées sur des vidéos de cours en plein air captées dans toute sorte de paysages, partout dans le monde. Pendant que vous courez sur le tapis, vous pouvez vous immerger dans une ambiance de montagne comme si vous y réfléchissez ou improviser un footing dans Central Park, par exemple. Le tapis peut même ajuster la vitesse et l’inclinaison pour procurer une sensation d’immersion totale.

Piste nordique
NordicTrack commercialise de nombreux tapis de course et vélos elliptiques connectés, certains sont d’écrans tactiles. Il peut y visionner des parcours ou des séances de coaching (fitness, cardio, yoga…). ©Piste nordique

« Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins »

Si votre truc, c’est plutôt le vélo, il existe des modèles d’appartement ou des home trainers (dans lesques sur cale son propre vélo pour s’entraîner en intérieur) connectés.

Comme pour le running, grâce à la connectivité, il est possible de s’immerger dans un parcours ultraréaliste, de participer virtuellement à un parcours mythique ou encore de totalement personnaliser son programme d’entraînement. Certains de ces appareils promettent même de prendre en compte les données bio, les objectifs fixes, le niveau, la puissance développée et la cadence pour une expérience sur-mesure. Un abonnement est parfois nécessaire pour en profiter.

Renpho
Le vélo connecté Renpho met sur l’intelligence artificielle pour proposer des exercices totalement personnalisés. Il modifie notamment la résistance en fonction du niveau, de la puissance et du rythme.©Renpho

S’il dispose déjà d’un vélo d’appartement ou d’un vélo elliptique, il peut aussi s’immerger dans toutes sortes d’ambiances grâce à la réalité virtuelle. L’entreprise Fit Immersion développe des kits spécialement destinés à cet usage, livrés avec un capteur de cadence sans fil à installer sur l’une des pédales pour synchroniser la vidéo avec le rythme du sportif. Les packs composant soit un casque de réalité virtuelle, soit un casque dans lequel on peut insérer un smartphone, soit un pack destiné aux possesseurs d’un casque Oculus.

Ajustement Immersion
Des parcours virtuels plus vrais que nature : c’est la promesse de Fit Immersion. Casque de VR sur la tête, il peut effectuer une séance au pied des plus beaux monuments tout en restant chez soi. © Fit Immersion

Des capteurs connectés plus des spécificités

Les exemples d’équipements sportifs qui deviennent connectés ne manquent pas ; les rameurs, skis, raquettes de tennis ou encore sacs de frappe pour les sports de combat se mettent aussi au pas.

i-Percut
La start-up française I-Percut présentera au CES de Las Vegas la housse I-Perskin. Elle s’installe sur n’importe quel sac de frappe pour le rendre connecté. Au programme : mesures de force, vitesse, réactivité…©I-Percut

À côté de ceux-ci également, il voit se développer des capteurs d’activité (plus abordables) destinés à mesurer les performances et suivre la progression dans certains sports comme le tennis, le football, le golf ou encore l’équitation. Ils mesurent des paramètres spécifiques à chacun de ces sports. Ils se fixent tantôt au bras ou à la jambe de l’utilisateur, tantôt directement sur la raquette ou le club de golf, par exemple.

Parc de remise en forme
Sans surprise, la connectivité fait son entrée dans les salles de sport. Fitness Park a récemment inauguré une salle 100% connectée à Saint-Ouen où les utilisateurs peuvent même créer leur propre avatar en 3D avec un générateur.©Fitness Park

Certaines marques ont fait des équipements de sport connectés leur spécialité, à l’instar de Hitech Fitness, Echelon ou NordicTrack. Les vélos elliptiques et autres tapis de course connectés restent des appareils onéreux dans les lectures tous les particuliers ne sont pas prêts à investir.

Mais il est toujours possible d’en profiter dans certaines salles de sport modernes qui tendent à s’en équiper. Si vous voulez reprendre le sport de votre côté et suivre vos performances pour garder la motivation sans vous ruiner, vous pouvez déjà commencer par vous offrir une smartwatch ou un bracelet connecté, qui présente l’avantage d’être polyvalent. Certains de ces « wearables » sont devenus relativement accessibles et constituent déjà une bonne base.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *