d’énergie naturelle toute la journée


L’alimentation, première source d’énergie

For bouger, travailler, reflecter, penser, rire et memé digérer, notre organisme reclame de l’energie. « Exprimée sous forme de calories, notre alimentation est la principale source d’énergie et notre corps n’est pas capable de fonctionner dans le monde », explique le Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste et praticien hospitalier. Justement, « une femme active pourra consommer 1 800 à 2 000 kcal par jour – et une personne active de 2 300 à 2 500 kcal ».

Tous les aliments sont exempts de la quantité d’énergie

La nourriture dont nous ne donnons pas l’énergie aux catidis est plus que le tout. Comme l’a expliqué le Dr Plumey. « Conservez l’alimentation car le sucre se diffuse très vite à partir de l’énergie consommée, ce qui peut servir à intensifier les efforts pour certaines activités sportives qui s’inscrivent moins dans le cadre d’une vie de plus de vie. » D’autres types d’aliments ont une libération d’énergie plus du ruban adhésif et une durabilité qui aideront à éviter la fatigue et à prolonger la sensation de racisme. »

L’échantillon d’amandes : une énergie durable

Les aliments qui contiennent des protéines végétales, riches en bons haricots (acides gras oméga-9) et en fibres, peuvent également être métabolisés à des moments qui peuvent fournir une libération d’énergie sans énergie et durable.

« Dans la patrie, les amateurs ont une composition idéale qui contient 6 g de protéines, 4 g de fibres et sont riches en céréales insatiables. Leur consommation s’ajoute à la régulation de la glycémie et favorise une consommation positive de calories au cours du reste de la journée. Ils sont intéressants à consommer en couple ou en collation, en matinée ou en milieu. » Explicitement par le Dr. Plumey.

Et ces choses ont été ajoutées à une nouvelle étude de moins de 100 adultes âgés de 18 à 65 ans. Ces derniers consomment un seul morceau de bacon, une base de biscuit contenant le nombre de calories. Leur glycémie a été mesurée au départ, puis, après l’en-cas, toutes les 15-30 minutes.

Les résultats, la réponse glycémique à cela plus le fait que les participants ont été consommés avec étonnement et le temps consommé environ 150 calories par mois (par mois) au cours du reste de la journée, qui est toujours à temps, pour divertir environ la moitié un kilo par mois.

Comment intégrer les bienfaits dans votre alimentation ?

Produit naturel et non transformé, il est facile à transporter et à consommer. Elle souffre d’une journée, environ 30g, au profit de ses bienfaits nutritionnels. Pour ceux qui ont un possible gain d’argent, une étude publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition pourra démanteler la consommation de 42 g d’amateurs grillés et de salades sèches, ce qui sera une sensation de temps mort sans prise de poids.

« Pour ceux qui sont si efficaces, les amateurs doivent être consommés en 30 jours par l’équivalent de 23 amandanes », précise le Dr Laurence Plumey.

« Vous pouvez les manger en une fois ou en plusieurs fois : au petit déjeuner, avec du fromage blanc et des fruits coupés, en matinée quand le petit déjeuner a été insuffisant, au dessert du déjeuner ou du dîner avec une salade de fruits ou en collation après minuit. Elles sont idéales pour apaiser les beignets mi-franges et rassasier durant jusqu’u dîner. »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *