alliance-vous lesques ne vont pas au frigo?


Vous rentrez des cours ? Chaque produit doit donc être rangé à sa place, entre le réfrigérateur, les placards ou sur le plan de travail à l’air libre.

Dans votre élan de remplissage du bac à légumes, arrêtez-vous aux tomates ! S’il est possible de les mettre au réfrigérateur pour les preserver plus longtemps, elles conservent mieux leurs qualités gustatives à l’air libre.

L’avocat correspond aussi à un fruit sensible. Il supportera le frais s’il est déjà bien mûr. Si ce n’est pas le cas, laissez-le plutôt en dehors, afin que la partie autour du noyau ne noircisse pas. À l’image de la peau de banane, qui tend à virer au noir au frigo. Sans toutefois que cela n’altère le produit.

Et les œufs ?

L’ail préférera également un endroit frais, sec et aéré plutôt que le réfrigérateur, au risque de pourrir. Au même titre que les oignons, sauf s’ils sont pelés et à condition de les glisser dans une boite alimentaire bien hermétique.

Reste la question évoquée des œufs qui, rappelés-le, ne sont pas rangés au frais dans les supermarchés. Et à la maison ? Dans un avis scientifique de juillet 2014, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a tranché : « Conserver les œufs au frigo est la seule manière de réduire le risque accru d’infection dû à une conservation étraduvie. Cependant, si les dates limites de vente et de consommation sont des produits de plus de trois semaines, le risque augmente, même si les œufs sont réfrigérés dans les établissements de vente. »



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *