6 boissons riches en fer pour booster votre santé et éviter les manques


Oligo-élément présent dans notre organisme, le fer y occupe une place très importante. En effet, ce dernier »joue un rôle majeur dans le transport de l’oxygène des poumons vers les différences cellules de notre organisme (constituant essentiel de l’hémoglobine) », explique Wahiba Nefti Benfreha, nutritionniste et diététicienne à Paris. Elle ajoute « il intervient aussi dans plusieurs mécanismes cellularules comme l’activation enzymatique et la création d’une réserve d’oxygène dans le muscle nécessaire à l’effort physique. » Ainsi, il est important d’en consommer ensuite pour pas avoir de manques.

Fer : quels risques en cas de carence ?

Une carence en fer peut avoir plusieurs répliques sur la santé, en fonction de sa gravité. En effet, elle peut être »plus ou moins forte, allant jusqu’à l’anémie, avec des risques plus ou moins importants« , détaille Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne et nutritionniste.

Dans les cas les moins graves, la carence en fer peut provocare :

  • de la fatigue corporelle ;
  • une baisse des performances physiques et/ou intellectuelles ;
  • une fatigue intense ;
  • une pâleur ;
  • les difficultés à se lever et à se déplacer.

Dès ces premiers signes, le médecin peut prescrire une prise de sang qui permet d’évaluer l’état des réserves en fer de l’organisme. En effet, il ne faut pas laisser la manque en fer continuer car elle peut aller jusqu’à provocare une accélération du rythme cardiaque (et ainsi augmenter les risques de maladies cardiaques), un essoufflement, une plus faible résistance aux infectionsdes dommages au niveau des cheveux et de la peau.

« Il a également été démunet qu’une manque en fer provoque, chez l’enfant, un retard de développement cognitif et, chez la femme enceinte, un risque accumulé d’accouchement prématuré et de mort foeto-maternelle« , ajoute l’experte en nutrition. Il est donc indispensable de mainteneur un bon taux en fer et cela passe par l’alimentation.

Adopter une alimentation riche en fer pour éviter les manques

Tous les aliments ne possédent pas les mêmes taux de fer. Pour éviter les manques, il est donc important d’incorporer au quotidien des aliments riches en fer.

Vanessa Bedjaï-Haddad précise qu’il existe deux types de fer. Le premier est : « héminique, il se trouve dans les viandes, les poissons, les charcuteries, les abats, les crustacés et les mollusques. Il est particulier bien assimilé, mieux que le fer non héminique« , précise-t-elle.

Ce deuxième type de fer se trouve dans les céréales, les légumes secs, les fruits ou encore les légumes.

Parmi eux, les deux nutritionnistes citent notamment :

  • les vaut mieux ;
  • les épinards;
  • les fruits rouges (fraise, cassis…) ;
  • les fruits exotiques (goyas…) ;
  • les agrumes (citron, orange, pamplemousse, cédrat…) ;
  • les poivrons;
  • le cresson ;
  • le persil ;
  • ou les graines (de lin en particulier).

« Sachez que leur association à des aliments source de vitamines c augmente la capacité de l’organisme à absorber le fer grâce à un effet synérgique des oligo-éléments« , ajoute la Dr. Wahib Nefti Benfreha. Ainsi, les experts recommandent d’associer un fer non héminique à un aliment riche en vitamines C comme par exemple des épinards avec de la viande ou du citron sur du poisson.

« Certains aliments que l’on peut consommer en boisson, jus ou smoothies, sont une source particulière intéressante de fer« , partage Vanessa Bedjaï-Haddad. Les deux nutritionnistes ont partagé pour Medisite 6 boissons riches en fer pour booster votre santé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *